Empowerment des patients

Empowerment des patients

L’empowerment des patients est un processus visant à impliquer activement les patients dans leur prise en charge sanitaire. La participation active du patient dépend de son aptitude à obtenir, lire, comprendre et utiliser des informations sur la santé, afin de prendre des décisions appropriées et de suivre les instructions de traitement données. Toutefois, de nombreux obstacles existent, qui rendent la compréhension des problèmes de santé ainsi que l’implication effective dans la prise en charge sanitaire difficiles. Si de nombreux patients souhaitent discuter et échanger leurs avis sur les différentes options envisageables avec leur médecin, d’autres peuvent hésiter et se montrer plus réticents à jouer un rôle aussi actif. De fait, les facteurs sociaux, économiques et culturels peuvent avoir une influence sur la disposition des patients à prendre part activement au processus de décision, ainsi qu’à d’autres aspects liés aux soins.

Les patients connaissant mal la langue du pays d’accueil ou ayant des compétences restreintes en santé sont ainsi plus vulnérables aux malentendus, à une utilisation inappropriée de médicaments, aux erreurs médicales ou à d’autres incidents.Il s’avère donc primordial de promouvoir une communication efficace et d’encourager les patients à participer au processus décisionnel, notamment lorsque les enjeux sont le consentement éclairé ou une intervention chirurgicale. Il en va de même pour d’autres aspects des soins, comme la gestion des maladies chroniques (le diabète, p. ex.). A cet égard, les patients et leurs proches ont besoin d’informations appropriées pour comprendre les maladies dont ils souffrent, s’impliquer dans les choix et la planification du traitement. Une meilleure information, tant qualitative que quantitative, contribue à la sécurité des patients, favorise les choix éclairés et réfléchis, et permet une collaboration fructueuse entre les patients et le personnel de santé.

Pour promouvoir l’autonomisation des patients une certain nombre d’actions concrètes peuvent s’avérer utiles : collaborer avec des interprètes médicaux dûment formés, mettre à disposition des patients des informations rédigées dans leur langue, simplifier les informations sur le thème de la santé et utiliser une language simple, développer des stratégies de traitement et de prévention adaptées aux besoins des groupes spécifiques.

 

Downloads